( 4 février, 2015 )

Un chanteur de variété internationale …

Demis Roussos est décédé  à l’âge de 68 ans dans un hôpital privé d’Athènes le lundi 26 janvier 2015. 

Le chanteur grec avait fait partie de groupes comme We Five & the Idols dans les années 1960, avant de devenir la voix du groupe Aphrodite’s Child, voix particulièrement reconnaissable par son timbre et sa puissance. Il avait ensuite fait carrière en solo à partir de 1971, et avait vendu des millions de disques. Son dernier album remontait à 2009.

Né de parents grecs le 15 juin 1946 à Alexandrie, en Égypte, Demis Roussos s’inscrivait au-delà de la variété dans la tradition des « musiques du monde » et chantait aussi bien en grec, qu’en anglais, en espagnol ou en français.

De son vrai nom Artémios Ventouris Rousos, il s’était fait connaître en 1968 au sein du groupe des Aphrodite’s Child, avec « Rain and Tears », un titre né de sa rencontre avec le compositeur Vangelis Papathanassiou, qui devait devenir l’un des grands noms de la musique de film.

Après ce premier succès, Demis Roussos avait doublé la mise trois ans plus tard, avec son premier titre enregistré en solo, « We Shall Dance », qui l’avait propulsé en tête des hit-parades, notamment en France.

Un chanteur de variété internationale ... dans Pensées 42e28fc9b9eae6871afdf732ddd9ac1c

Des dizaines de millions de disques vendus dans le monde

Sa voix haut perchée immédiatement reconnaissable tranchait avec son physique de colosse barbu, et ses tenues bigarrées de patriarche méditerranéen. Chanteur et musicien, il multiplia les succès tout au long des années 1970-80, jalonnées de titres comme « Good Bye My Love, Good Bye » (1973), « My Only Fascination » (1974), « Mourir auprès de mon amour » (1977).

Demis Roussos a vendu plusieurs dizaines de millions de disques dans le monde, avec des titres dans un style très personnel, qui associait des mélodies inspirées du folklore grec et des romances sur l’amour, le couple, la séparation…

Après plusieurs années de silence, il avait sorti un nouvel album en 2009 et donné une série de concerts en Europe.

( 4 février, 2015 )

Hommage à Barbara …

Hommage à Barbara ... dans Pensées 4500225

 

Le 24 novembre 1997; s’éteignait Barbara, la « longue dame brune » de la chanson française, qu’elle a durablement marquée par sa voix toujours au bord de la rupture, son style théâtral et son écriture sensible et intemporelle.

« L’aigle noir », « Göttingen », « Nantes », « Dis, quand reviendras-tu? », « Ma plus belle histoire d’amour »… Ces classiques ont bercé nombre de chanteurs actuels.

Monique Andrée Serf, dite Barbara (ou Barbara Brodi à ses débuts), est une auteur-compositeur-interprète française, née le 9 juin 1930 à Paris et morte le 24 novembre 1997 à Neuilly-sur-Seine dans les Hauts-de-Seine, âgée de 67 ans et inhumée dans la 4e division du Cimetière parisien de Bagneux.

Sa poésie engagée, la beauté mélodique de ses compositions et la profondeur de l’émotion que dégageait sa voix lui assurèrent un public qui la suivit pendant quarante ans.

 Biographie:

Née dans le 17e arrondissement de Paris au 6 rue Brochant, Monique Serf passe dans ce quartier des Batignolles les premières années de sa vie entourée de ses parents, Jacques, juif alsacien et Esther BrodskyNote , de sa grand-mère russe et de son frère Jean, de deux ans son aîné. La famille s’est agrandie : une deuxième fille, Régine, est née à Roanne en 1938 et un deuxième garçon, Claude, né à Tarbes en 1942.

Bien avant que la guerre éclate, sa jeunesse est marquée par des déménagements successifs rue Nollet à Paris en 1931, au 6 boulevard Gaston Crémieux à Marseille en 1937, ceux-ci redoubleront sous l’occupation nazie pour fuir la chasse faite aux Juifs sous le gouvernement de Vichy. S’y ajouteront les séparations pour déjouer les dénonciations.

À la fin de la guerre, les membres de la famille se retrouvent au Vésinet. Barbara aura à supporter le comportement incestueux de son père pendant son enfance. (Elle refusera d’évoquer le drame en public, sauf dans ses mémoires.)

 

33684_barbara_440x260 dans Pensées

( 31 janvier, 2015 )

Nature et Amour: conjugons les ….

 

223

Je me fais brin d’herbe pour caresser ta joue

Emprunter les chemins de nos amours fous

Je me fais fleur délicate raffinée sur ton corps

Pour diffuser sur ton cœur le parfum de l’aurore

Je me fais prairie pour revivre nos jeux innocents

Se prendre la main,  retrouver notre âme d’enfant

Je me fais vieil arbre pour puiser dans ses racines

Le goût et l’envie de t’aimer plus haut que la cime

Je me fais forêt à la végétation dense enchantée

Pour que nos corps s’unissent en toute liberté

Je me fais fleur des champs, mieux coquelicot

Quand ton regard insiste s’attarde sur ma peau

Je me fais ronce dépourvue de toutes ces épines

Quand tes phrases se font tièdes plus libertines

Je me fais limpide fraîche sauvage cours d’eau

Pour étancher ta soif à l’ombre des bouleaux

Je me fais mûres gorgées de saveurs sucrées

Pour assouvir ta faim de nos éternels baisers

Je me fais plante aux pouvoirs rares médicinaux

Pour soigner les douleurs qui te font encore mal

Je me fais matin jour soleil nuit étoile lueur clarté

Pour que dans mes bras, tu désires y séjourner

C’est ainsi que la nature un jour de toi m’a parlée

Quand dans mes plus beaux rêves je l’ai croisée!!!

 

222 sur le retour

( 29 janvier, 2015 )

Hommage à un artiste …

 

Je voudrais simplement rendre hommage à MONSIEUR JACQUES MARTIN.
Merci à vous Jacques qui m’avez accompagné pendant une bonne partie de mon enfance.Vous qui m’avez fait rire. Votre esprit de chansonnier, votre goût de la vie m’ont beaucoup apporté.
Salut l’artiste et merci.  
Hommage à un artiste ... dans Pensées
( 29 janvier, 2015 )

Serge…

Serge Gainsbourg, sa poésie est une arme.

Serge... dans Pensées

Il la lance avec la hargne du désespoir contre toutes les formes du mensonges et de l’hypocrisie.

En son hommage et pour toi cette chanson :

 

Elisa, Elisa, Elisa saute-moi au cou
Elisa, Elisa, Elisa cherche-moi des poux
Enfonce bien tes ongles, et tes doigts délicats
Dans la jungle de mes cheveux, Lisa

Elisa, Elisa, Elisa saute-moi au cou
Elisa, Elisa, Elisa cherche-moi des poux
Fais-moi quelques anglaises, et la raie au milieu
On a treize, quatorze ans à nous deux

Elisa, Elisa, Elisa les autres on s’en fout
Elisa, Elisa, Elisa rien que toi, moi, nous
Tes vingt ans, mes quarante, si tu crois que cela
Me tourmente, ah non vraiment Lisa

Elisa, Elisa, Elisa, saute-moi au cou
Elisa, Elisa, Elisa, cherche-moi des poux
Enfonce bien tes ongles, et tes doigts délicats
Dans la jungle de mes cheveux, Lisa 

 dans Pensées

 

( 28 janvier, 2015 )

Le jour de l’an …

 

Au seuil de cette nouvelle année, je viens vous souhaiter mes meilleurs vœux de bonheur, de santé.

 

Le jour de l'an ... dans Pensées

 

Jour de l’an, le 1 janvier, c’est le premier jour de l’année du calendrier grégorien. Au Moyen Âge, la plupart des pays européens utilisaient le calendrier julien et fêtaient le jour de l’an le jour de l’Annonciation, soit le 25 mars. Après l’introduction du calendrier grégorien en 1582, les pays de religion catholique ont commencé à fêter le jour de l’an le 1janvier. L’Écosse a adopté le calendrier grégorien en 1600, l’Allemagne, le Danemark et la Suède l’on adopté vers 1700 et l’Angleterre fit de même en 1752. Autrefois fête religieuse, l’arrivée de la nouvelle année est devenue l’occasion de célébrations joyeuses et d’échanges de souhaits personnels.

Le nouvel an juif a pour nom Rosh ha-Shana et célèbre la Création.

Les Chinois, quant à eux, fêtent le jour du nouvel an entre le 10 janvier et le 19 février du calendrier grégorien.

 

|