( 31 janvier, 2015 )

La « rando » se poursuit dans l’Hérault …

 

Le fleuve, l’Hérault entre dans le département de l’Hérault, coule vers le sud-est, baigne Ganges, traverse les garrigues calcaires dans des gorges grandioses, près de Saint-Guilhem-le-Désert. Dans la plaine du Languedoc, il reçoit, après Gignac, la Lergue (principal affluent), la Dourbie, la Boyne, la Peyne à Pézenas, la Thongue.

31

Le Val de Gellone est un écrin de pierre aux falaises vertigineuses où s’accrochent le thym, le chêne et le pin ; un paysage fait de pierre et de ciel.
En son cœur, est blottie la légendaire cité de Saint-Guilhem-le-Désert. Elle étire ses vieilles ruelles, sous le soleil languedocien, depuis douze siècles. Si, ses maisons imbriquées les unes aux autres, coiffées de tuiles patinées par le soleil et le poids des ans, ne sont pas toutes singulières, elles portent toutes la trace de leur passé : arcatures, linteaux, fenêtres géminées.Développé autour de l’Abbaye de Gellone, le village qui a conservé une forte empreinte médiévale, constitue un ensemble d’une rare harmonie. 

 

La

 

Le village médiéval de Saint Guilhem le Désert est bâti aux pieds dans Herault d’impressionnantes falaises calcaires: le Cirque de l’Infernet.

 

34 le chateau du Géant


A la base de ces hautes murailles naturelles jaillit le Verdus. Ce ruisseau, à l’eau cristalline parcourt les champs d’oliviers avant de traverser Saint Guilhem pour se mêler enfin à l’Hérault.

L’histoire du village débute au VIII ème siècle. A l’époque, les quelques habitations qui occupaient le lieu se regroupent autour d’une abbaye: Gellone. C’est Guilhem, homme issu d’une puissante famille et lieutenant de Charlemagne, qui en est le fondateur. Suite au décès de son épouse, ce chef de guerre termine sa vie dans le jeûne et la prière.
Les reliques de la croix du Christ et de Guilhem, canonisé, deviennent par la suite des objets de pèlerinage.

37

Depuis, le village est une étape importante sur la route des pèlerins en partance pour Saint Jacques de Compostelle.

Saint Guilhem est l’un des lieux des plus visités de l’Hérault. De nombreuses boutiques d’artisans d’arts agrémentent la balade.

( 31 janvier, 2015 )

Un petit detour par le Lac du Salagou … (34)

65 le lac de Salagou

Le lac du Salagou est un lac de retenue du barrage du Salagou. Il est situé au centre du département de l’Hérault, sur la rivière Salagou, affluent de la rivière Lergue qui se jette dans l’Hérault.
Le lac a ennoyé une partie des communes de Clermont-l’Héraultà l’est, Liausson au sud, Octon à l’ouest, et Celles au nord 
61 Village de Celles 34.... (le village de Celles, 80 habitants, lui même n’est pas ennoyé, mais la totalité de ses habitants ont quitté les lieux, il reste aujourd’hui la mairie et l’église et 14 habitants sur la commune). Le niveau de l’eau est à environ 140 m d’altitude. Le lac est dominé par des monts et des plateaux culminant à 300 m à l’est et jusqu’à 407 m pour le Carels à l’ouest.
Le projet de barrage fut lancé dans les années 50, dans le but de créer une réserve d’eau qui favoriserait une diversification des cultures, comprenant le développement d’une production fruitière, la viticulture devenant surproductive. Secondairement, le barrage aurait pour but de régulariser les crues de l’Hérault.
Les travaux débutèrent en 1964 pour se prolonger jusqu’au début de 1969.
69
Alors qu’on pouvait penser, en 1968, qu’il faudrait des années pour que la cuvette de l’Escandorgue se remplisse, un seul très gros orage la combla à moitié en mars 1969. D’autres précipitations remplirent presque totalement la cuvette en quelques mois, donnant raison aux calculs des ingénieurs. 
Le lac est un site touristique accessible facilement depuis les trois plus grandes villes héraultaises.
|