( 28 août, 2016 )

Pailherols … Station de montagne ….

Pailherols est une commune française située dans le département du Cantal, en région Auvergne-Rhône-Alpes. Située dans le pays traditionnel des Monts du Cantal, elle est issue du démembrement en 1789 de la paroisse de Raulhac.

Pailherols est un village situé dans le parc des Volcans d’Auvergne. Village de Montagne situé à près de 1000 mètres d’altitude, il mêle modernité et tradition. Porte d’entrée vers le Plomb du Cantal, le village est blotti sur un vaste plateau volcanique composé de basalte et de phonolite.

Lieu traditionnel d’estive, peuplé l’été par les vaches de Salers, ce vaste plateau abrite une flore riche et préservée, dont quelques fleurs rares de montagne.

Au côté d’un élevage extensif traditionnel, le village a su se mettre en valeur pour accueillir le visiteur, au travers de pistes de ski de fond ou de chemin de randonnée. Il possède aussi quelques vieilles maisons et quelques burons qui ont été restaurés pour devenir des gîtes touristiques ou offrir des chambres d’hôtes.

Pailherols fait partie du Carladès qui était autrefois possédé par les vicomtes de Carlat.

Le nom de Pailherols pourrait venir du génitif de pailhés, lieu dit situé à proximité. Dernier tissus d’habitat sédentaire avant la traversée des monts du Cantal, le village est construit à l’écart de l’Estrada, désignée comme une voie romaine sur la carte de Cassini, qui permettait aux fruits et au sel en provenance du sud et de l’ouest de traverser les monts du Cantal. Cette route est attestée par les textes dès le XIIe siècle.

Le village prend véritablement forme au XVIe siècle, avec l’arrivée d’une Vierge miraculeuse.

À ce moment, il reçoit une série de dons qui lui permettent d’établir une église, succursale de celle de Raulhac. Ces dons se manifestent en particulier par un tableau, aujourd’hui monument historique, offert par les seigneurs de Cropières. Dans ce même temps, il reçoit du roi François Ier, le privilège d’organiser deux foires annuelles. La dernière à survivre, la foire dite des cerises, le premier dimanche de juin, donne aujourd’hui lieu à la fête des fromages. La deuxième, traditionnellement le premier dimanche après le 15 août, est encore traditionnellement un pèlerinage à la vierge et tient lieu de fête paroissiale. Cette église est alors une succursale de la paroisse de Raulhac.

Institué comme commune à la Révolution, le village se développe comme un trait d’union entre les estives et l’habitat sédentaire.

Légende de Notre Dame de Pailherols

Un marchand ramenait de Cahors une vierge en plâtre qu’il destinait à sa femme. Résidant à l’auberge locale, il s’aperçut le lendemain de la disparition de son présent. Il revint à l’auberge et fit chercher son bien que l’on retrouva au pied d’un buisson. Par trois fois, il constata la disparition de la statuette avant de franchir le col, par trois fois on retrouva la vierge au même endroit. On en vint à voir un signe divin et une église fut construite à l’emplacement du buisson.

Un pèlerinage annuel a lieu le dimanche après l’Assomption. Le livre de Notre-Dame de Pailherols fait état de plusieurs miracles. C’est en souvenir de l’exclamation d’un jeune aveugle ayant retrouvé la vue au retour d’un pèlerinage que le ruisseau qui borde le bourg s’appelle la Beauté.

En limite de Pailherols, sur le chemin du Plomb du Cantal, se trouve aussi la chapelle du Cantal qui était la paroisse d’été des bergers.

( 4 février, 2015 )

Tous à la campagne …

La campagne, tout le monde  parle de sa beauté, tout le monde veut y venir.
Sans rien demander en échange elle nous offre généreusement: le bon air, les senteurs, les couleurs, les animaux, le calme,….      
   
…….. mais aussi, nous y trouvons:Tous à la campagne ... dans Auvergne evolution+chris+mc+muck des bouteilles, des poches plastiques le long des routes et des chemins, les détritus divers allant du mouchoir à la carrosserie de voiture,  abandonnés de ça et là ………
 
… Franchement: les  C.O.N.S., eux; n’ont rien à y faire …
( 21 janvier, 2015 )

Parc naturel régional d’Auvergne.

Aux portes du Parc Naturel Régional d’Auvergne, je me suis arrêté à Mauriac. C’est un lieu de villégiature idéal pour rayonner dans la région à la découverte des Monts du Cantal. A mon départ je suis passé par un très beau village: Brageac.

Parc naturel régional d'Auvergne. dans Auvergne

C’ est un petit village français, situé dans  le Cantal en Auvergne.
La commune s’étend sur 12,2 km² et compte 74 habitants.
Situé à 623 mètres d’altitude, La rivière l’auze, le Ruisseau de l’Algère, le Ruisseau d’Aigueperse sont les principaux cours d’eau qui traversent la commune de Brageac.
La commune est proche du parc naturel régional des Volcans d’Auvergne à environ 12 km.

Ce village est magnifique et il vaut vraiment le détour.

 

                           dans Auvergne             

 

 

                                                                     

 

( 21 janvier, 2015 )

La Tour d’Auvergne

Marseille avait son vieux port et sa bonne Mère, La Tour d’Auvergne a son plan d’eau et sa bonne Mère s’appelle Notre Dame de Natzy
                                                                       .La Tour d'Auvergne dans Auvergne

La légende dit qu’un habitant de Saint Pardoux souffrant d’un mal incurable aurait promis qu’en échange de sa guérison il ferait construire sur la colline de Natzy une chapelle vouée à  la Vierge. Le « miracle » eut bien lieu et une chapelle y fut donc édifiée.

Perchée sur une colline voisine, au bord de la route de Tauves, la Vierge domine la région, postée sur une petite chapelle en pierre de lave noire.

Le sentier qui y monte chemine en courts lacets dans le sous bois, ponctué de calvaires tous identiques, dons de grandes familles de la commune. La répétition des calvaires, une douzaine en tout, rappelle un chemin de croix. Sur la fin la pente se cabre un peu et l’on est tout surpris de découvrir au dernier lacet sur la gauche, une esplanade avec un autel de pierre coiffé d’une armature métallique.  Un dernier virage et c’est le sommet avec cette chapelle que l’on n’imaginait pas d’en bas, imposant piédestal pour une vierge lumineuse, dont le clair contraste avec le noir de la pierre. Le point de vue superbe, la majesté du lieu incitent au recueillement.

               dans Auvergne

                                                                       

 

|