( 2 février, 2015 )

Le sentier de l’Imbut, le styx …… et le Baou Béni …

Le Sentier de l’Imbut est l’une des randonnées les plus belles des Gorges du Verdon. Elle représente un parcours d’environ 6 à 8 kilomètres, avec près de 340 mètres de dénivelé en descente et en 400 mètres en montée. Le départ du sentier est indiqué par un panneau de bois, indiquant l’itinéraire. Puis le sentier continue, en lacets et en descente rapide et glissante. La roche est patinée et dangereuse par temps de pluie. Par endroit, il y a des marches taillées dans le rocher, des petits escaliers métalliques pour faciliter la progression. Le sentier continue sa course, longeant la falaise à travers la forêt de chênes, de pins et de buis. On arrive au «Styx», lieu nommé ainsi par le spéléologue français Édouard-Alfred Martel, lors de son exploration du Verdon. Le « Styx » est dans la mythologie grecque, l’un des fleuves menant aux Enfers. Le lieu est signalé par une plaque de bois posée sur un rocher. Cet endroit est un mini canyon, à l’intérieur du Grand Canyon. On y voit des vasques et des marmites creusées par l’érosion dans la roche calcaire blanche des gorges.
Continuant le trajet, on atteint maintenant le « passage du mauvais gué » ou « Maugé ». Cet endroit est un chaos de blocs de rochers, très beau, avec une voûte très importante.
L’Imbut, et sa plage de galets.
Le courant devient plus fort, et soudain la rivière disparaît sous un énorme chaos rocheux, à l’endroit où les deux falaises forment une sorte d’entonnoir.
On peut encore continuer la randonnée, au-delà de l’Imbut.
Continuer sur la gauche de la stèle, en escaladant les énormes blocs formant le chaos. Il faut être très prudent en ce lieu. En effet, par endroit, les interstices entre les rochers forment des pièges dont il serait impossible de se sortir si l’on se trouve seul à cet endroit. Le mieux, pour traverser le chaos de l’Imbut, est de bien rester sur la gauche et de suivre les traits de peinture blanche, qu’il faut chercher parfois, mais indiquant parfaitement le chemin le plus sûr et le plus facile pour parvenir à cet endroit magique que l’on nomme le Baou Béni. C’est une petite plage superbe, où la lumière est magique. Il y règne un silence reposant et imposant. Le cheminement au-delà est impossible et la randonnée se termine ici.
… Ne laissez aucun déchet si vous buvez ou vous restaurez ici. 
Le sentier de l’Imbut, le styx …… et le Baou Béni ... dans Alpes de Haute Provence  dans Alpes de Haute Provence

 

( 2 février, 2015 )

Le Lac Sainte Croix …

197 Moustier Ste Marie

 

La mise en eau du Lac de Sainte Croix, commencée en 1973, s’est achevée en 1975 en atteignant la cote 482. Les flots, en submergeant la vallée, engloutissaient également l’ancien village des Salles sur Verdon, reconstruit sur un plateau proche. Mais avec lui disparaissaient également dans les eaux de jade la source de Fontaine l’Evêque et des grottes du paléolithique, ainsi que le pont d’Aiguines datant du Moyen-Âge… Des trésors que le progrès sacrifiait à l’histoire.
(photo du château d’Aiguines)
207 Aiguines le chateau
Le plus grand des lacs duVerdon couvre une superficie de 2200 ha (10 km de long pour 3 km de large), limitée au sud par le barrage hydroélectrique de Sainte Croix et au nord par le pont de Galetas, lieu où le Verdon vient alimenter le lac. Le barrage (de type voûte mince), construit à l’entrée des gorges de Baudinard retient 760 millions de mètres cubes d’eau et produit sur une année plus de 150 millions de KW/H. Il alimente ainsi en électricité plusieurs des villes situées à sa proximité. Le lac, au delà de son utilité de réserve d’eau pour la Provence ou de production d’électricité, est devenu un lieu d’attraction touristique très prisé. Enchâssé dans un paysage grandiose, encadré des collines du hait Var et du plateau de Valensole, il propose ses eaux turquoise aux plaisirs des voyageurs. Vous pourrez vous y baigner, y faire de la voile, du bateau, du pédalo et remonter ainsi l’entrée des Gorges du Verdon . Seuls les bateaux électriques sont autorisés à circuler sur le lac, ce qui garanti une qualité des eaux irréprochable.
Ne manquez pas non plus d’aller visiter Moustier Sainte Marie pour y admirer sa production d’une faïence de qualité. Vous y aurez même la possibilité de vous initier au parapente.
Ces hauts lieux du tourisme que sont le Lac de Sainte Croix et ses environs sauront sans aucun doute vous charmer et vous éblouir !
Le Lac Sainte Croix ... dans Alpes de Haute Provence  dans Alpes de Haute Provence
( 2 février, 2015 )

La Provence …

91 

 

Au sud de la France
P
etit endroit calme et tranquille
R
essemble au paradis de la terre.
O
céan de mille vagues
V
oilà les oiseaux qui chantent
E
t tes grillons, et tes cigales
N
‘oublie pas tes fleurs
C
elles qui sont de mille couleurs
E
n tout cas moi je ne les oublierai pas
car je vais souvent là-bas !

 

La Provence ... dans Alpes de Haute Provence

( 2 février, 2015 )

Le long du Verdon …

197 Moustier Ste Marie

Le chemin du Bastidon. 

Contraste de la garrigue surchauffée des gorges du Verdon à la forêt  ombrageuse et fraîche de l’ubac de Barbin.

Le terroir de la Palud  présente une série de combes et replats cloisonnés par des reliefs importants. La petite cuvette de la Palud est convertie en prés drainés de nombreux fossés que bordent entre autres essences de fusain, le frêne, le cornouiller. Puis s’étagent les anciennes parcelles céréalières aménagées en terrasses. La lande occupe les pentes rocailleuses semées des arbustes et plantes caractéristiques de la buxaie-lavandaie : thym, sarriette, genêt cendré, catananche, immortelle au parfum de cumin. La chênaie constitue la série dominante. Le pin sylvestre colonise de vastes zones. L’étage supérieur héberge les hêtres.

 

Le sentier des pécheurs,

une descente au bord du Verdon à travers sa végétation typique. Le circuit conduit vers des panoramas magnifiques sur le Verdon et ses falaises.

 

Le long du Verdon ... dans Alpes de Haute Provence  dans Alpes de Haute Provence
( 2 février, 2015 )

La rando sur les crêtes de l’Ourbes …

81
Les crêtes de l’Ourbès, plus que le Grand Margès, offrent à un superbe itinéraire, très aérien, un oeil sur l’horizon, lac de Ste Croix, plateaux de Barbin, de Riez, Mourre de Chanier…. un autre œil tout en bas, plus bas que les pieds, sur la voie d’eau du Verdon, sur les prés étagés, les falaises, sur les vautours… C’est la partie la plus spectaculaire du sentier qui relie La Palud à Moustier sainte Marie. Tout au long du sentier une multitude de points d’observation : forêt, hêtraie ou hêtraie sapinière, et faune, chamois, justifient le lever matinal. Les lieux de repos des chamoix, marqués de leur défécation, au ras de la falaise, sont les meilleurs points d’observation du Verdon. Ils sont comme nous, penchés sur leur balcon, dans le petit matin.

 

La rando sur les crêtes de l’Ourbes … dans Alpes de Haute Provence  dans Alpes de Haute Provence

 

( 31 janvier, 2015 )

Arrivée dans les Gorges du Verdon …

177

 

Le Verdon prend sa source tout près du Col d’Allos à 2150m d’altitude aux 3 Evêchés. Il descend vers Allos, arrose Colmars les Alpes, puis arrive à Castellane pour entamer la creusée de son chef d’oeuvre : les Gorges du Verdon. Elles se divisent en trois parties distinctes : les Pré Gorges qui vont de Castellane à Pont de Soleils, les Gorges qui vont de Pont de Soleils à l’Imbut et le Canyon qui va de l’Imbut au Pont de Galetas.
Il se jette dans la Durance, à Vinon-sur-Verdon après avoir parcouru près de 175 kilomètres.
Son nom provient de sa couleur unique, vert émeraude, causée par des algues microscopiques.
Entre 1929 et 1975, cinq barrages ont été édifiés sur le cours du Verdon, entre Castellane et Gréoux-les-Bains. Ces barrages correspondent à autant de retenues d’eau : le lac de Castillon, de Chaudanne, St.Croix, Quinson et Esparron.

219

Dans le calcaire des plateaux de Haute Provence, la rivière a creusé un canyon de 50 kms atteignant par endroit une profondeur de 700 mètres. Les falaises abruptes sont percées des grottes aux noms évocateurs : La Baume aux boeufs, la Baume aux Hirondelles, la Baume aux Pigeons…
En bordure de la Provence, le Grand Canyon du Verdon est l´un des sites naturels les plus remarquables de l´Europe du Sud.

Deux itinéraires routiers permettent de visiter les Gorges du Verdon, l´un par la rive droite, au nord, allant de Castellane à Moustiers-Sainte-Marie, par la route D 952, et l´autre par la rive gauche, au sud, allant d´Aiguines à Castellane, par la D 71, D 90 et D 995.

89 les difficultés commencent

Toutes les saisons apportent au Grand Canyon un couvert végétal différent et une nouvelle incidence de la lumière. Les nuits de pleine lune, les parois de calcaire deviennent des fantômes géants vêtus d´un drap blanc  opaque et le Verdon étincelle.
D´émeraude le jour, le torrent se mue en rivière d´argent la nuit.

Les premiers habitants de la région ne connurent que les hauteurs du Verdon où gibier et sources pullulaient. Les profondeurs ne furent approchées que par nécessité, lorsqu´une pénurie alimentaire sévissait. Au moyen âge les populations se regroupèrent autour des places fortes.
Ruines ou édifices restaurés, ces châteaux, sont les pièces marquantes de ce passé où austérité et abondance se succédaient au fil des conditions atmosphériques.

Il faut toucher l´eau du torrent, se perdre dans la densité du végétal, se faufiler entre les blocs de l´Imbut pour mesurer la vraie grandeur du site.Les sportifs y découvrent des sensations nouvelles, explorant ce fascinant monde de la verticalité et de l´eau vive. Les Gorges du Verdon sont une destination appréciée des grimpeurs : elles comportent plus de 1500 voies d´escalade sur rocher calcaire.

Le Verdon est une destination privilégiée par les pêcheurs,  notamment à la mouche.
Les randonnées, le canoë kayak, le parapente, le rafting et bien sur le canyoning sont quelques uns des nombreux sports pratiqués dans la région.
Les contemplatifs y trouvent un univers d´émotions où tout les sens répondent à tant de sollicitudes rarement réunies : l´harmonie du site, le bruit de l´eau et du vent, l´odeur des herbes sauvages, des pins et des mousses, le toucher de la roche calcaire.

C´est dans la partie des « Gorges » que se trouvent les plus belles randonnées que l´on puisse effectuer dans ces lieux magiques :

  • le sentier Martel 84 départ pour le sentier de Martel
  • le sentier de l´Imbut
  • le belvédère de Rancoumas par le pont de Tusset
  • le sentier du Bastidon 
( 31 janvier, 2015 )

Le sentier de Martel …

84 départ pour le sentier de Martel

 

Il n’était pas d’usage d’explorer les gorges du Verdon. On le passait sur de rares ponts et gués de fortune. Un ingénieur de la marine descend le segment Carajuan, confluent du Bau en 1893. D’autres tentent l’aventure sans jamais dépasser le pas de l’Imbut. 

Le  sentier de Martel ... dans Alpes de Haute Provence
 
Ce sentier, aménagé en 1928 par le Touring-Club de France porte le nom de « Sentier Martel » du nom du spéléologue Français Edouard-Alfred Martel, chargé par la Compagnie Electrique du Sud Est de faire des relevés hydrogéologiques précis sur le Verdon, en vue de l´aménagement futur de ce dernier.Le sentier Martel suit sur près de 14 km le Verdon par la rive droite depuis le Point Sublime jusqu´au Chalet de la Maline. Le parcours peut se faire dans les deux sens mais il est préférable de partir du chalet La Maline . Il faut prévoir deux véhicules, toutefois il existe pendant la période touristique un service de taxis et navettes.  dans Alpes de Haute Provence
Il faut compter 7 à 8 heures de marche. Après 2 heures, on atteint la Brèche Imbert avec ses escaliers métalliques (252 marches) pour descendre les 100 mètres de dénivelé. Continuer pour arriver aux tunnels, juste avant la sortie.

Les chiens et les VTT sont interdits sur le sentier. 
Prévoir de bonnes chaussures de marche , 2 litres d´eau par personne,  peu de nourriture, une lampe de poche pour les tunnels .
Amis de la nature, si vous pique-niquez dans les gorges, ne laissez rien derrière vous !

Le Sentier Martel GR4 Grande Randonnée n°4 est balisé en blanc et rouge.

Quelles que soient les montées d’eau du Verdon, le sentier est hors d’eau et libre en toute saison, sans obligation de guide. Il est fortement déconseillé de traverser le lit du Verdon en raison des lâchers EDF.

En période d’été, une NAVETTE Gorges du Verdon est mise en place Juillet & Août (consulter les horaires auprès de l’Office de Tourisme de Castellane), le reste de l’année des taxis vous permettront de rejoindre votre véhicule.

 

( 29 janvier, 2015 )

Une balade en 4×4 sur les pistes du grand canyon …

Une balade à vivre, celle qui vous conduira juqu’aux spectaculaire Gorges du Verdon.

Ce sont plus de 250 kilomètres de petits chemins secrets qui s’offrent à notre  4×4. De quoi vous faire découvrir la Provence autrement et vous prouver, une fois de plus, que le bonheur est aussi sur les pistes.

De Moustiers  à  Moustiers, la route fait une boucle de 155 kilomètres environs. Commencez par la rive sud pour découvrir les points suivants : le Lac Sainte Croix, le Col de l’Illoire, le Cirque de Vaumale et le joli village de Comps-Artuby. Sur la rive nord c’est spectaculaire avec le point Sublime. Suivez la route des crêtes à partir de la Palud sur Verdon  où se succèdent les points de vue sur le canyon : belvédères de Trescaire, de Carelle, de la Dent  d’Aire, du Tilleul et de l’Imbut.

Vous pourrez profiter d’autres balades : Laborel, Terre de Sagnes, Les Mées, Sisteron, Peyruis.

A découvrir des lieux resplendissants comme le monastère de Ganagobie, Moustier Sainte Marie,  la Provence des Lavandes, les rochers de Pénitents, …

vue de la route des crètes ...

 

Les Gorges du Verdon

Les Gorges du Verdon est un site unique en Europe traversé par la rivière du Verdon, vous pourrez trouver sur ce guide les meilleurs conseils afin de visiter au mieux le pays du Verdon.
Situé dans la région Provence Alpes Côte d’Azur, à cheval sur les départements du Var et des Alpes de Haute Provence et à seulement deux heures de Marseille, le Verdon est un pays aux milles couleurs et parfums, avec ses gorges du verdon millénaires où le lac de Sainte Croix et le sauvage lac d’Esparron s’ouvrent à vous.
Mais c’est également un pays parsemé de vignobles et de champs de lavande qui sentent bon la Provence…

 

Le lac Sainte Croix

 

215 le lac ste croix vue de la falaise

Le lac de Sainte-Croix a été mis en eau en 1973 après que le barrage de Sainte Croix fut construit. Véritable perle du pays du Verdon, il bénéficie également d’une situation géographique exceptionnelle en étant au centre du parc naturel.
Le lac de Sainte Croix sera le centre de vos vacances et votre meilleur allié pour que vos chères têtes blonde s’amusent sans retenue. Evidemment vous ne serez pas les seuls en période estivale à profiter du lac mais ce dernier est assez grand pour que chacun y trouve son compte, vous serez encore plus chanceux durant la période mai-juin où vous pourrez jouir d’une tranquilité absolue.
Comme nous vous le disions, le lac de Sainte Croix est assez grand (mais pas trop quand même). Vous trouverez facilement des petites plages et autres endroits afin de profiter de la baignade bien méritée. Toutefois hors période de vacances vous pourrez profiter sans crainte des plages des villages aux abords du lac. Vous trouverez les plus belles plages du lac aux Salles sur Verdon (en face de l’ile de Coste Belle) et à Bauduen avec son roc sortant de l’eau. Les eaux du lac se réchauffent vite et la baignade fin avril n’est pas impossible. En été les eaux du lac peuvent atteindre 27 degrés.
Trois villages bordent le lac de Sainte Croix : Sainte-Croix-du-Verdon, Bauduen ainsi que Les Salles-sur-Verdon

 

|