( 28 août, 2016 )

Pailherols … Station de montagne ….

Pailherols est une commune française située dans le département du Cantal, en région Auvergne-Rhône-Alpes. Située dans le pays traditionnel des Monts du Cantal, elle est issue du démembrement en 1789 de la paroisse de Raulhac.

Pailherols est un village situé dans le parc des Volcans d’Auvergne. Village de Montagne situé à près de 1000 mètres d’altitude, il mêle modernité et tradition. Porte d’entrée vers le Plomb du Cantal, le village est blotti sur un vaste plateau volcanique composé de basalte et de phonolite.

Lieu traditionnel d’estive, peuplé l’été par les vaches de Salers, ce vaste plateau abrite une flore riche et préservée, dont quelques fleurs rares de montagne.

Au côté d’un élevage extensif traditionnel, le village a su se mettre en valeur pour accueillir le visiteur, au travers de pistes de ski de fond ou de chemin de randonnée. Il possède aussi quelques vieilles maisons et quelques burons qui ont été restaurés pour devenir des gîtes touristiques ou offrir des chambres d’hôtes.

Pailherols fait partie du Carladès qui était autrefois possédé par les vicomtes de Carlat.

Le nom de Pailherols pourrait venir du génitif de pailhés, lieu dit situé à proximité. Dernier tissus d’habitat sédentaire avant la traversée des monts du Cantal, le village est construit à l’écart de l’Estrada, désignée comme une voie romaine sur la carte de Cassini, qui permettait aux fruits et au sel en provenance du sud et de l’ouest de traverser les monts du Cantal. Cette route est attestée par les textes dès le XIIe siècle.

Le village prend véritablement forme au XVIe siècle, avec l’arrivée d’une Vierge miraculeuse.

À ce moment, il reçoit une série de dons qui lui permettent d’établir une église, succursale de celle de Raulhac. Ces dons se manifestent en particulier par un tableau, aujourd’hui monument historique, offert par les seigneurs de Cropières. Dans ce même temps, il reçoit du roi François Ier, le privilège d’organiser deux foires annuelles. La dernière à survivre, la foire dite des cerises, le premier dimanche de juin, donne aujourd’hui lieu à la fête des fromages. La deuxième, traditionnellement le premier dimanche après le 15 août, est encore traditionnellement un pèlerinage à la vierge et tient lieu de fête paroissiale. Cette église est alors une succursale de la paroisse de Raulhac.

Institué comme commune à la Révolution, le village se développe comme un trait d’union entre les estives et l’habitat sédentaire.

Légende de Notre Dame de Pailherols

Un marchand ramenait de Cahors une vierge en plâtre qu’il destinait à sa femme. Résidant à l’auberge locale, il s’aperçut le lendemain de la disparition de son présent. Il revint à l’auberge et fit chercher son bien que l’on retrouva au pied d’un buisson. Par trois fois, il constata la disparition de la statuette avant de franchir le col, par trois fois on retrouva la vierge au même endroit. On en vint à voir un signe divin et une église fut construite à l’emplacement du buisson.

Un pèlerinage annuel a lieu le dimanche après l’Assomption. Le livre de Notre-Dame de Pailherols fait état de plusieurs miracles. C’est en souvenir de l’exclamation d’un jeune aveugle ayant retrouvé la vue au retour d’un pèlerinage que le ruisseau qui borde le bourg s’appelle la Beauté.

En limite de Pailherols, sur le chemin du Plomb du Cantal, se trouve aussi la chapelle du Cantal qui était la paroisse d’été des bergers.

( 28 août, 2016 )

Golinhac ….

Golinhac est une petite commune du sud-ouest de la France, située dans le département de l’ Aveyron et de la région Midi-Pyrénées.
Elle fait partie de la Communauté de communes « d’Entraygues sur Truyère ».
Les habitants et habitantes de la commune de Golinhac sont appelés les Golhinacois et les Golhinacoises.
Les 441 habitants du village de Golinhac vivent sur une superficie totale de 32 km2 avec une densité de 14 habitants par km2 et une moyenne d’altitude de 630 m.
Les villes voisines sont Campuac, Entraygues-sur-Truyère, Florentin-la-Capelle, Saint-Félix-de-Lunel, Villecomtal.
La grande ville la plus proche de Golinhac est Rodez et se trouve à 28 kilomètres au nord à vol d’oiseau.
La gare la plus proche de Golinhac se trouve à Espalion (17 kilomètres), Rodez (27 kilomètres).

|