• Accueil
  • > Archives pour janvier 2015
( 28 janvier, 2015 )

Le jour de l’an …

 

Au seuil de cette nouvelle année, je viens vous souhaiter mes meilleurs vœux de bonheur, de santé.

 

Le jour de l'an ... dans Pensées

 

Jour de l’an, le 1 janvier, c’est le premier jour de l’année du calendrier grégorien. Au Moyen Âge, la plupart des pays européens utilisaient le calendrier julien et fêtaient le jour de l’an le jour de l’Annonciation, soit le 25 mars. Après l’introduction du calendrier grégorien en 1582, les pays de religion catholique ont commencé à fêter le jour de l’an le 1janvier. L’Écosse a adopté le calendrier grégorien en 1600, l’Allemagne, le Danemark et la Suède l’on adopté vers 1700 et l’Angleterre fit de même en 1752. Autrefois fête religieuse, l’arrivée de la nouvelle année est devenue l’occasion de célébrations joyeuses et d’échanges de souhaits personnels.

Le nouvel an juif a pour nom Rosh ha-Shana et célèbre la Création.

Les Chinois, quant à eux, fêtent le jour du nouvel an entre le 10 janvier et le 19 février du calendrier grégorien.

 

( 28 janvier, 2015 )

Une histoir d’amitié …

Je viens de lire ce texte et j’ai voulu vous en faire profiter.
Une histoir d'amitié ...
J’ai jamais pensé comme tous les gens.
J’ai souvent eu des points de vue divergentes.
Mes pensées, mes idées, j’essayais de les les affirmer.
Quand je n’étais pas d’accord, je le disais.Certains se sont arrêtés sur cette image.
D’autres ont découvert mon second visage.
Celui de cette petite fille fragile.
Un petit être encore tout fébrile.Cette assurance n’était qu’une illusion.
Je leur ai laissé voir toutes mes interrogations.
Ils ont pris connaissance de mes peurs.
Ont réussi à percer la carapace autour de mon cœur

Tous mes traits de visage, ils savent les interpréter.
Ils me connaissent par cœur dans mon intégrité.
Mais quand je ne suis pas là, ils finissent pas s’inquiéter.
De toutes mes douleurs, ils voudraient me protéger.

De toutes les couleurs, je leur en ai fait voir.
J’ai voulu tout quitter, leur ai dit « au revoir »
Mais mes souffrances, ils essayent d’apaiser
Leur soutien, toujours là pour m’épauler.

Toujours là, toujours présents pour essuyer mes larmes.
Ils ont parfois tirer la sonnette d’alarme
Pour me ramener sur le chemin de la vie.
Vivre, m’en redonner envie.

Toujours au fond de moi, cette lueur d’espoir.
Ils savent la raviver quand tout semble noir.
Ce sont mes gens, mes amis, mes « anges gardiens »
Ceux qui me tendront toujours la main, « mes miens »

Pour me battre, ma force je la puise en eux.
Pour construire un avenir heureux.
Pas de mots pour évoquer ces amitiés.
Solides, fortes, d’une telle intensité.

Acceptez ces quelques vers
D’une amie, qui a découvert
Qu’elle tient à vous, vous aime , vous adore
Vous, ces personnes au cœur en or…

 

 

( 28 janvier, 2015 )

Le code de conduite du randonneur …

 

Le code de conduite du randonneur ... dans Sport

 dans Sport

 

Le partage de la nature avec les autres usagers ne peut se concevoir que par le respect :

-      De l’environnement : rester sur les chemins, s’interdire le hors piste, respecter l’état des chemins, ne pas dégrader,  respecter les espaces naturels, la flore et s’abstenir de toute cueillette, s’interdire de faire du feu, ne jeter aucun déchet.

-      De la réglementation : appliquer le code de la route, respecter les interdictions et les restrictions, respecter les balisages.

-      De la propriété privée : ne pas effrayer les animaux en pâture, rester sur les chemins.

-      Des autres usagers : rester courtois, prendre l’initiative du salut, rester discret, tenir les chiens en laisse, à la rencontre d’un autre usager se faciliter le passage et couper le moteur pour les motorisés.

-      De la sécurité : avoir une bonne condition physique, bien connaître itinéraire et météo, adapter sa vitesse à la visibilité, avoir du matériel en bon état, une trousse de secours et de dépannage.

( 28 janvier, 2015 )

Un sourire …..

 

Si quelqu’un ne te sourit pas, sois généreux…

 

Un sourire ..... dans Sourire

 

… et offre lui ton sourire.

                                                  ….Personne n’a plus besoin d’un sourire que celui qui ne peut sourire aux autres.

 

 dans Sourire

( 27 janvier, 2015 )

Randonnée à Echourgnac (24).

L’histoire de la ferme de Parcot

Oui, ce lieu m’a tellement rappelé mon enfance que je n’ai pu m’empêcher de le placer dans mon « blog ». ces grandes pièces à vivre, l’entrée avec son évier, son sceau d’eau et sa « couade », ses grandes cheminées….

 

Randonnée à Echourgnac (24). dans Dordogne

 

Datés de 1841, comme en témoigne l’inscription gravée sur le linteau de la porte charretière de la grange, ces bâtiments ont succédé à une construction beaucoup plus ancienne.  
Plusieurs documents conservés aux archives départementales permettent de retrouver les  propriétaires successifs du Parcot……
       
 dans Dordogne
…. Le plus ancien de ces documents est daté de 1579 et indique que la famille Saint-Christophe est propriétaire des lieux. Plus d’un siècle plus tard, en 1685, un nouveau document montre que c’est cette même famille qui est toujours propriétaire. La fin du XVIIIeme siècle voit la famille Béraud s’installer sur la propriété. C’est le petit fils, Jean Béraud, qui construit la maison actuelle en 1841. La maison d’origine, dont il ne subsiste aujourd’hui que le four à pain, disparaîtra peu à peu. Succession après succession, la maison passa aux mains du dernier….
… Sans héritiers, et conscient d’être propriétaire d’une des dernières maisons à ossature de bois de la Double, celui-ci décida, à l’occasion de l’Année européenne de l’Environnement, de faire don de ses biens à Espaces pour Demain, association nationale de protection de l’environnement reconnue d’utilité publique.
( 27 janvier, 2015 )

Randonnée à Echourgnac (24)

La Double

Située à l’ouest du Périgord entre deux rivières : la Rizonne, affluent de la Dronne, au nord et l’Isle au sud, la Double est une région forestière aux formes douces, parcourue par de nombreux ruisseaux et parsemée de nombreux étangs. Comparée parfois à la Sologne, elle présente les mêmes sols argilo-sablonneux. Terre de refuge, devenue inhospitalière et même hostile, après une exploitation sylvicole systématique ; la Double présente aujourd’hui un paysage très particulier et un habitat rural traditionnel  spécifique.
 Randonnée à Echourgnac (24) dans Dordogne

Un pays refuge, colonisé tardivement.

En raison de son important couvert forestier, la Double a de tout temps eu une vocation de refuge naturel. Repaire pour les bandits, refuge pour les fuyards et les bêtes sauvages, elle abrite les restes de l’armée sarrasine, défaite par Charles Martel en 732 à Poitiers. Le duc d’Aquitaine Waïffre, en révolte contre son suzerain et roi Pépin le Bref, trouve abri avec ses hommes dans la Double, avant d’y être assassiné en 768. Plus proche de nous, en mars 1944, les Allemands mettent le feu à la forêt, desséchée par l’hiver pour lutter contre le Maquis. Tardivement colonisé, la Double a longtemps vécu repliée sur elle-même. A partir du Xlème siècle, plusieurs vagues de colonisation vont se succéder sous l’action de communautés religieuses. D’abord fragiles, les conquêtes agricoles s’accélèrent aux Temps Modernes qui correspond à une période apparemment bénéfique. La Double est alors qualifiée de « beau et fertile pays » et abrite une population plus nombreuse qu’aujourd’hui (par exemple au recensement de 1872, la Jemaye comptait 402 habitants contre 103 actuellement).
  dans Dordogne

 

( 27 janvier, 2015 )

Extrait de l’invitation au voyage….

Mon enfant, ma soeur,
Songe à la douceur
D’aller là-bas vivre ensemble !
Aimer à loisir,
Aimer et mourir
Au pays qui te ressemble !
Les soleils mouillés
De ces ciels brouillés
Pour mon esprit ont les charmes
Si mystérieux
De tes traîtres yeux,
Brillant à travers leurs larmes.

Là, tout n’est qu’ordre et beauté,
Luxe, calme et volupté.


……………….

 

Photo prise à Echourgnac (24)


Extrait de l'invitation au voyage....

Charles Baudelaire

n

( 27 janvier, 2015 )

Randonnée en pays Vernois (24)

Randonnée en pays Vernois (24) dans Dordogne
Le promeneur se souvient de ces paysages paisibles , où il fait bon vivre.
Le village de Bourrou parait remonter au 14 eme siècle et « Bourrou » viendrait d’un nom de personne gallo-romaine.
Son église, dédiée à Saint Michel, date de 1500. C’était une chapelle dont l’entrée se situait coté ouest, derrière l’autel actuel. Ce chevet est le seule reste de l’époque. Elle a été consacrée le 18 aout 1868 après d’importants travaux ayant pu être réalisés grâce à son curé qui en fut l’architecte et le maçon, avec ses ressources et aussi de multiples dons de la population. Les nombreux vitraux ont été peints par les Carmélites du Mans au 19 eme siècle.  A proximité de l’église, se trouve un couvent de la congrégation de Saint Vincent de Paul, habité aujourd’hui pr une dizaine de sœurs qui accueillent des personnes âgées et handicapées.
 dans Dordogne
Près du bourg, s’élèvent les vestiges d’un ancien pigeonnier, sur le flanc d’une colline dominant l’ensemble du paysage. On peut classé cet édifice dans la catégorie des pigeonniers tours isolés datant du 18 emme siècle.
Et, en  direction de Manzac sur Vern, on découvre le château de Monciaux du 19 eme siècle.
                                                                    

 

( 27 janvier, 2015 )

Joyeux noel à tous …

 

Joyeux noel à tous ...

 

Noël, fête célébrée le 25 décembre en souvenir de la naissance de Jésus-Christ. La fête de Noël n’est pas véritablement le jour anniversaire de la naissance du Christ, mais la célébration de la venue sur terre du Sauveur. L’Église d’Orient, qui célébrait Noël le 6 janvier (en même temps que l’Épiphanie), adopta elle aussi la date du 25 décembre à l’initiative de saint Grégoire de Nazianze.

 

 

L’image familière du Père Noël, avec sa longue barbe blanche et sa houppelande rouge, son traîneau tiré par des rennes et son sac rempli de jouets, est une invention américaine apparue pour la première fois en 1868, dessinée par Thomas Nast pour Harper’s Magazine ;  ce personnage, sans doute importé d’Allemagne, est à rapprocher de saint Nicolas, dont la fête, le 6 décembre, est également dans certains pays une occasion d’offrir des cadeaux.

( 26 janvier, 2015 )

Que deviennent nos déchets ???

La marmotte, le chamois, l’aigle, l’orchis, la gentiane et toutes les autres espèces
seront heureux que vous prêtiez attention à leur existence.
Plutôt que de perturber ou cueillir, regardez, contemplez, émerveillez vous
et surtout n’oubliez pas vos déchets…
La feuille d’aluminium qui entoure votre sandwich ne disparaitra jamais !!!

Que deviennent nos déchets ??? dans Nature

 

Durée de vie des principaux déchets ramassés en montagne:

 

• Bouteilles en plastique   100 à 1000 ans, non biodégradable, recyclable
• Canettes en aluminium   100 à 500 ans, non biodégradable, recyclable 100%
• Papiers de forfaits   100 à 500 ans, non biodégradable, non recyclable
• Emballages de barres énergétiques   100 à 450 ans, non biodégradable, non recyclable
• Mégots avec filtre   2 à 7 ans, non biodégradable, non recyclable
• Pelures de fruits   3 jours à 6 mois, biodégradable

 dans Nature

 

1234567
« Page Précédente  Page Suivante »
|