( 31 janvier, 2015 )

Arrivée dans les Gorges du Verdon …

177

 

Le Verdon prend sa source tout près du Col d’Allos à 2150m d’altitude aux 3 Evêchés. Il descend vers Allos, arrose Colmars les Alpes, puis arrive à Castellane pour entamer la creusée de son chef d’oeuvre : les Gorges du Verdon. Elles se divisent en trois parties distinctes : les Pré Gorges qui vont de Castellane à Pont de Soleils, les Gorges qui vont de Pont de Soleils à l’Imbut et le Canyon qui va de l’Imbut au Pont de Galetas.
Il se jette dans la Durance, à Vinon-sur-Verdon après avoir parcouru près de 175 kilomètres.
Son nom provient de sa couleur unique, vert émeraude, causée par des algues microscopiques.
Entre 1929 et 1975, cinq barrages ont été édifiés sur le cours du Verdon, entre Castellane et Gréoux-les-Bains. Ces barrages correspondent à autant de retenues d’eau : le lac de Castillon, de Chaudanne, St.Croix, Quinson et Esparron.

219

Dans le calcaire des plateaux de Haute Provence, la rivière a creusé un canyon de 50 kms atteignant par endroit une profondeur de 700 mètres. Les falaises abruptes sont percées des grottes aux noms évocateurs : La Baume aux boeufs, la Baume aux Hirondelles, la Baume aux Pigeons…
En bordure de la Provence, le Grand Canyon du Verdon est l´un des sites naturels les plus remarquables de l´Europe du Sud.

Deux itinéraires routiers permettent de visiter les Gorges du Verdon, l´un par la rive droite, au nord, allant de Castellane à Moustiers-Sainte-Marie, par la route D 952, et l´autre par la rive gauche, au sud, allant d´Aiguines à Castellane, par la D 71, D 90 et D 995.

89 les difficultés commencent

Toutes les saisons apportent au Grand Canyon un couvert végétal différent et une nouvelle incidence de la lumière. Les nuits de pleine lune, les parois de calcaire deviennent des fantômes géants vêtus d´un drap blanc  opaque et le Verdon étincelle.
D´émeraude le jour, le torrent se mue en rivière d´argent la nuit.

Les premiers habitants de la région ne connurent que les hauteurs du Verdon où gibier et sources pullulaient. Les profondeurs ne furent approchées que par nécessité, lorsqu´une pénurie alimentaire sévissait. Au moyen âge les populations se regroupèrent autour des places fortes.
Ruines ou édifices restaurés, ces châteaux, sont les pièces marquantes de ce passé où austérité et abondance se succédaient au fil des conditions atmosphériques.

Il faut toucher l´eau du torrent, se perdre dans la densité du végétal, se faufiler entre les blocs de l´Imbut pour mesurer la vraie grandeur du site.Les sportifs y découvrent des sensations nouvelles, explorant ce fascinant monde de la verticalité et de l´eau vive. Les Gorges du Verdon sont une destination appréciée des grimpeurs : elles comportent plus de 1500 voies d´escalade sur rocher calcaire.

Le Verdon est une destination privilégiée par les pêcheurs,  notamment à la mouche.
Les randonnées, le canoë kayak, le parapente, le rafting et bien sur le canyoning sont quelques uns des nombreux sports pratiqués dans la région.
Les contemplatifs y trouvent un univers d´émotions où tout les sens répondent à tant de sollicitudes rarement réunies : l´harmonie du site, le bruit de l´eau et du vent, l´odeur des herbes sauvages, des pins et des mousses, le toucher de la roche calcaire.

C´est dans la partie des « Gorges » que se trouvent les plus belles randonnées que l´on puisse effectuer dans ces lieux magiques :

  • le sentier Martel 84 départ pour le sentier de Martel
  • le sentier de l´Imbut
  • le belvédère de Rancoumas par le pont de Tusset
  • le sentier du Bastidon 

Pas de commentaires à “ Arrivée dans les Gorges du Verdon … ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|