( 27 janvier, 2015 )

Randonnée à Echourgnac (24)

La Double

Située à l’ouest du Périgord entre deux rivières : la Rizonne, affluent de la Dronne, au nord et l’Isle au sud, la Double est une région forestière aux formes douces, parcourue par de nombreux ruisseaux et parsemée de nombreux étangs. Comparée parfois à la Sologne, elle présente les mêmes sols argilo-sablonneux. Terre de refuge, devenue inhospitalière et même hostile, après une exploitation sylvicole systématique ; la Double présente aujourd’hui un paysage très particulier et un habitat rural traditionnel  spécifique.
 Randonnée à Echourgnac (24) dans Dordogne

Un pays refuge, colonisé tardivement.

En raison de son important couvert forestier, la Double a de tout temps eu une vocation de refuge naturel. Repaire pour les bandits, refuge pour les fuyards et les bêtes sauvages, elle abrite les restes de l’armée sarrasine, défaite par Charles Martel en 732 à Poitiers. Le duc d’Aquitaine Waïffre, en révolte contre son suzerain et roi Pépin le Bref, trouve abri avec ses hommes dans la Double, avant d’y être assassiné en 768. Plus proche de nous, en mars 1944, les Allemands mettent le feu à la forêt, desséchée par l’hiver pour lutter contre le Maquis. Tardivement colonisé, la Double a longtemps vécu repliée sur elle-même. A partir du Xlème siècle, plusieurs vagues de colonisation vont se succéder sous l’action de communautés religieuses. D’abord fragiles, les conquêtes agricoles s’accélèrent aux Temps Modernes qui correspond à une période apparemment bénéfique. La Double est alors qualifiée de « beau et fertile pays » et abrite une population plus nombreuse qu’aujourd’hui (par exemple au recensement de 1872, la Jemaye comptait 402 habitants contre 103 actuellement).
  dans Dordogne

 

Pas de commentaires à “ Randonnée à Echourgnac (24) ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|