( 22 janvier, 2015 )

La passerelle d’Holzarté …..

 

La passerelle d'Holzarté ..... dans Midi-Pyrénéess

 

La Haute-Soule présente un paysage karstique entaillé par de profonds canyons dont les gorges de Holtzarté, profondes de 100 à 300 m, sont les plus spectaculaires.

Elles ont été creusées il y a 80 millions d’années, par l’Olhadoko erreka. Ce torrent tumultueux collecte des eaux des vallons de Zitziratzea et de Betzula puis s’écoule vers l’est au pied des parois rocheuses d’Odihandia avant de s’engouffrer vers 600 m d’altitude, dans un étroit et profond cañon qui s’incurve progressivement vers le nord. Là, il est vite renforcé des eaux du vallon d’Ardane  au sud, puis à mi-parcours par celles d’Uztarbe  au nord.

À 420 m d’altitude, s’opère la jonction avec les gorges d’Olhadui, creusées par un affluent droit en provenance des pentes du Sardekagaina. Ce sont ces gorges qu’enjambe la fameuse passerelle de Holtzarté (580 m), non loin du lieu de confluence. Construite en 1920 par les ouvriers italiens de la scierie Lombardi Morello de Tardets pour permettre l’exploitation forestière du bois de Holtzarte, cette passerelle impressionnante, que l’on sent bouger sous ses pas, surplombe le cañon à plus de 180 m de haut.

On y accède depuis Logibar (380 m), sur la route D 26 menant à Larrau, par un sentier pédestre accidenté.

Il faut moins d’une heure de marche pour atteindre la passerelle.

Mais il est également possible d’effectuer un circuit de quatre heures par le col d’Ardakotxea  (985 m) jusqu’au pont d’Olhadübi avec retour par le versant gauche des gorges et la passerelle de Holtzarte.

 dans Midi-Pyrénéess                       

Pas de commentaires à “ La passerelle d’Holzarté ….. ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|