( 21 janvier, 2015 )

La Tour d’Auvergne

Marseille avait son vieux port et sa bonne Mère, La Tour d’Auvergne a son plan d’eau et sa bonne Mère s’appelle Notre Dame de Natzy
                                                                       .La Tour d'Auvergne dans Auvergne

La légende dit qu’un habitant de Saint Pardoux souffrant d’un mal incurable aurait promis qu’en échange de sa guérison il ferait construire sur la colline de Natzy une chapelle vouée à  la Vierge. Le « miracle » eut bien lieu et une chapelle y fut donc édifiée.

Perchée sur une colline voisine, au bord de la route de Tauves, la Vierge domine la région, postée sur une petite chapelle en pierre de lave noire.

Le sentier qui y monte chemine en courts lacets dans le sous bois, ponctué de calvaires tous identiques, dons de grandes familles de la commune. La répétition des calvaires, une douzaine en tout, rappelle un chemin de croix. Sur la fin la pente se cabre un peu et l’on est tout surpris de découvrir au dernier lacet sur la gauche, une esplanade avec un autel de pierre coiffé d’une armature métallique.  Un dernier virage et c’est le sommet avec cette chapelle que l’on n’imaginait pas d’en bas, imposant piédestal pour une vierge lumineuse, dont le clair contraste avec le noir de la pierre. Le point de vue superbe, la majesté du lieu incitent au recueillement.

               dans Auvergne

                                                                       

 

Pas de commentaires à “ La Tour d’Auvergne ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

|