• Accueil
  • > Archives pour janvier 2015
( 31 janvier, 2015 )

Mon petit jogging …

 

Aujourd’hui, ici en Périgord, le soleil n’est toujours pas au rendez vous. Le ciel est gris et il fait une température de fin d’hiver. La nature est en pleine évolution, les oiseaux chantent et les fleurs aux arbres apparaissent. Ce temps maussade ne m’a pas empêché de partir  ce matin faire ma course à pieds, un petit circuit de 14 kilomètres. Il n’existe pas de moyen plus agréable de se faire une santé que la course à pieds. Courir de plaisir élimine le stress.
Mon petit jogging ... dans Sport homepage_logo
 
( 31 janvier, 2015 )

La nature … Je ne peux pas m’en lasser …

Ce matin, alors que je faisais mon jogging, j’ai rencontré un magnifique chevreuil.

La nature ... Je ne peux pas m'en lasser ... dans Nature Brocard-adulte-1

Ce n’est pas la première fois, bien sur,  mais je voulais vous le présenter.

Le chevreuil, nom usuel du plus petit mammifère de la famille du cerf d’Eurasie. Le mâle adulte atteint environ 75 cm de hauteur au garrot et un poids de 20 à 30 kg. Les bois courts et droits ont généralement deux rameaux (donc trois pointes). En été, le dos est brun-roux et le ventre blanc, et en hiver le pelage est brun-gris avec une tache blanche bien visible sur la croupe. On trouve le chevreuil principalement en forêt, mais l’été il s’aventure en terrain découvert. Au printemps, les mâles marquent leur territoire, qu’ils défendent avec agressivité. L’accouplement a lieu en été. Des sentiers forestiers sont formés par le piétinement des animaux lors des rituels précédant l’accouplement. L’implantation dans l’utérus de l’œuf fertilisé est décalée d’environ quatre mois et une période de gestation d’environ cinq mois et demi suit cette implantation. Les petits, généralement deux par portée, naissent en mai.

 

DSC_2478 dans Nature

 

 

( 31 janvier, 2015 )

Nature et Amour: conjugons les ….

 

223

Je me fais brin d’herbe pour caresser ta joue

Emprunter les chemins de nos amours fous

Je me fais fleur délicate raffinée sur ton corps

Pour diffuser sur ton cœur le parfum de l’aurore

Je me fais prairie pour revivre nos jeux innocents

Se prendre la main,  retrouver notre âme d’enfant

Je me fais vieil arbre pour puiser dans ses racines

Le goût et l’envie de t’aimer plus haut que la cime

Je me fais forêt à la végétation dense enchantée

Pour que nos corps s’unissent en toute liberté

Je me fais fleur des champs, mieux coquelicot

Quand ton regard insiste s’attarde sur ma peau

Je me fais ronce dépourvue de toutes ces épines

Quand tes phrases se font tièdes plus libertines

Je me fais limpide fraîche sauvage cours d’eau

Pour étancher ta soif à l’ombre des bouleaux

Je me fais mûres gorgées de saveurs sucrées

Pour assouvir ta faim de nos éternels baisers

Je me fais plante aux pouvoirs rares médicinaux

Pour soigner les douleurs qui te font encore mal

Je me fais matin jour soleil nuit étoile lueur clarté

Pour que dans mes bras, tu désires y séjourner

C’est ainsi que la nature un jour de toi m’a parlée

Quand dans mes plus beaux rêves je l’ai croisée!!!

 

222 sur le retour

( 31 janvier, 2015 )

Grand coup de « gueule » …

Après des dizaines de kilomètres parcourus dans les sentiers aux travers des départements du Tarn, de l’Aveyron, De l’Hérault, des Alpes de haute Provence, du Var, …

…. je rage par le nombres de déchets de toutes sortes que j’ai pu rencontrer.

Messieurs les dits « écolos », les faucheurs de maïs, c’est dans vos département que l’on en trouve le plus et la plus belle: devant un supermarché, aux abords du parking, la valeur d’un camion benne avec le choix de bouteilles verre ou plastique, couches hygiéniques et le meilleur: un morceaux de pancarte « non aux OGM ».

………………………………………………Sans commentaires.

Mesdames, messieurs les randonneurs, ne jetez pas vos détritus (pour se détruire, un filtre de cigarette: 40ans, un verre: 4000 ans,…) pour garder les souvenirs de la randonnée, des fleurs, des papillons, rien de tel qu’un appareil photo. Les barrières et les clôtures servent à protéger les troupeaux ou les cultures. Une barrière ouverte sera refermée. Les chiens sont tenus en laisse. Ils sont interdits dans les parcs et le zones protégées.

Je roule en 4×4, mais cela ne m’empêche d’être respectueux avec autrui et la nature.

La nature est fragile alors pensons à nos enfants.

 

( 31 janvier, 2015 )

Le viaduc de Millau (12) …

4

 

Un autre ouvrage hors normes voit le jour à la fin de l’année 2004 : le viaduc de Millau. 

20

Ce viaduc autoroutier de 2 460 m de long, reliant Clermont-Ferrand et Béziers, est le plus haut pont suspendu à haubans du monde. Avec une pile haute de 245 m et un pylône de plus de 90 m, le point culminant de cet ouvrage atteint 343 m (plus haut que la tour Eiffel). Le viaduc de Millau détrône ainsi le Royal Gorge Bridge, pont suspendu culminant à 321 m au-dessus de la rivière Arkansas, au Colorado (États-Unis).

1 Chapelle au pont de Millau

( 31 janvier, 2015 )

La « rando » se poursuit dans l’Hérault …

 

Le fleuve, l’Hérault entre dans le département de l’Hérault, coule vers le sud-est, baigne Ganges, traverse les garrigues calcaires dans des gorges grandioses, près de Saint-Guilhem-le-Désert. Dans la plaine du Languedoc, il reçoit, après Gignac, la Lergue (principal affluent), la Dourbie, la Boyne, la Peyne à Pézenas, la Thongue.

31

Le Val de Gellone est un écrin de pierre aux falaises vertigineuses où s’accrochent le thym, le chêne et le pin ; un paysage fait de pierre et de ciel.
En son cœur, est blottie la légendaire cité de Saint-Guilhem-le-Désert. Elle étire ses vieilles ruelles, sous le soleil languedocien, depuis douze siècles. Si, ses maisons imbriquées les unes aux autres, coiffées de tuiles patinées par le soleil et le poids des ans, ne sont pas toutes singulières, elles portent toutes la trace de leur passé : arcatures, linteaux, fenêtres géminées.Développé autour de l’Abbaye de Gellone, le village qui a conservé une forte empreinte médiévale, constitue un ensemble d’une rare harmonie. 

 

La

 

Le village médiéval de Saint Guilhem le Désert est bâti aux pieds dans Herault d’impressionnantes falaises calcaires: le Cirque de l’Infernet.

 

34 le chateau du Géant


A la base de ces hautes murailles naturelles jaillit le Verdus. Ce ruisseau, à l’eau cristalline parcourt les champs d’oliviers avant de traverser Saint Guilhem pour se mêler enfin à l’Hérault.

L’histoire du village débute au VIII ème siècle. A l’époque, les quelques habitations qui occupaient le lieu se regroupent autour d’une abbaye: Gellone. C’est Guilhem, homme issu d’une puissante famille et lieutenant de Charlemagne, qui en est le fondateur. Suite au décès de son épouse, ce chef de guerre termine sa vie dans le jeûne et la prière.
Les reliques de la croix du Christ et de Guilhem, canonisé, deviennent par la suite des objets de pèlerinage.

37

Depuis, le village est une étape importante sur la route des pèlerins en partance pour Saint Jacques de Compostelle.

Saint Guilhem est l’un des lieux des plus visités de l’Hérault. De nombreuses boutiques d’artisans d’arts agrémentent la balade.

( 31 janvier, 2015 )

Un petit detour par le Lac du Salagou … (34)

65 le lac de Salagou

Le lac du Salagou est un lac de retenue du barrage du Salagou. Il est situé au centre du département de l’Hérault, sur la rivière Salagou, affluent de la rivière Lergue qui se jette dans l’Hérault.
Le lac a ennoyé une partie des communes de Clermont-l’Héraultà l’est, Liausson au sud, Octon à l’ouest, et Celles au nord 
61 Village de Celles 34.... (le village de Celles, 80 habitants, lui même n’est pas ennoyé, mais la totalité de ses habitants ont quitté les lieux, il reste aujourd’hui la mairie et l’église et 14 habitants sur la commune). Le niveau de l’eau est à environ 140 m d’altitude. Le lac est dominé par des monts et des plateaux culminant à 300 m à l’est et jusqu’à 407 m pour le Carels à l’ouest.
Le projet de barrage fut lancé dans les années 50, dans le but de créer une réserve d’eau qui favoriserait une diversification des cultures, comprenant le développement d’une production fruitière, la viticulture devenant surproductive. Secondairement, le barrage aurait pour but de régulariser les crues de l’Hérault.
Les travaux débutèrent en 1964 pour se prolonger jusqu’au début de 1969.
69
Alors qu’on pouvait penser, en 1968, qu’il faudrait des années pour que la cuvette de l’Escandorgue se remplisse, un seul très gros orage la combla à moitié en mars 1969. D’autres précipitations remplirent presque totalement la cuvette en quelques mois, donnant raison aux calculs des ingénieurs. 
Le lac est un site touristique accessible facilement depuis les trois plus grandes villes héraultaises.
( 31 janvier, 2015 )

Arrivée dans les Gorges du Verdon …

177

 

Le Verdon prend sa source tout près du Col d’Allos à 2150m d’altitude aux 3 Evêchés. Il descend vers Allos, arrose Colmars les Alpes, puis arrive à Castellane pour entamer la creusée de son chef d’oeuvre : les Gorges du Verdon. Elles se divisent en trois parties distinctes : les Pré Gorges qui vont de Castellane à Pont de Soleils, les Gorges qui vont de Pont de Soleils à l’Imbut et le Canyon qui va de l’Imbut au Pont de Galetas.
Il se jette dans la Durance, à Vinon-sur-Verdon après avoir parcouru près de 175 kilomètres.
Son nom provient de sa couleur unique, vert émeraude, causée par des algues microscopiques.
Entre 1929 et 1975, cinq barrages ont été édifiés sur le cours du Verdon, entre Castellane et Gréoux-les-Bains. Ces barrages correspondent à autant de retenues d’eau : le lac de Castillon, de Chaudanne, St.Croix, Quinson et Esparron.

219

Dans le calcaire des plateaux de Haute Provence, la rivière a creusé un canyon de 50 kms atteignant par endroit une profondeur de 700 mètres. Les falaises abruptes sont percées des grottes aux noms évocateurs : La Baume aux boeufs, la Baume aux Hirondelles, la Baume aux Pigeons…
En bordure de la Provence, le Grand Canyon du Verdon est l´un des sites naturels les plus remarquables de l´Europe du Sud.

Deux itinéraires routiers permettent de visiter les Gorges du Verdon, l´un par la rive droite, au nord, allant de Castellane à Moustiers-Sainte-Marie, par la route D 952, et l´autre par la rive gauche, au sud, allant d´Aiguines à Castellane, par la D 71, D 90 et D 995.

89 les difficultés commencent

Toutes les saisons apportent au Grand Canyon un couvert végétal différent et une nouvelle incidence de la lumière. Les nuits de pleine lune, les parois de calcaire deviennent des fantômes géants vêtus d´un drap blanc  opaque et le Verdon étincelle.
D´émeraude le jour, le torrent se mue en rivière d´argent la nuit.

Les premiers habitants de la région ne connurent que les hauteurs du Verdon où gibier et sources pullulaient. Les profondeurs ne furent approchées que par nécessité, lorsqu´une pénurie alimentaire sévissait. Au moyen âge les populations se regroupèrent autour des places fortes.
Ruines ou édifices restaurés, ces châteaux, sont les pièces marquantes de ce passé où austérité et abondance se succédaient au fil des conditions atmosphériques.

Il faut toucher l´eau du torrent, se perdre dans la densité du végétal, se faufiler entre les blocs de l´Imbut pour mesurer la vraie grandeur du site.Les sportifs y découvrent des sensations nouvelles, explorant ce fascinant monde de la verticalité et de l´eau vive. Les Gorges du Verdon sont une destination appréciée des grimpeurs : elles comportent plus de 1500 voies d´escalade sur rocher calcaire.

Le Verdon est une destination privilégiée par les pêcheurs,  notamment à la mouche.
Les randonnées, le canoë kayak, le parapente, le rafting et bien sur le canyoning sont quelques uns des nombreux sports pratiqués dans la région.
Les contemplatifs y trouvent un univers d´émotions où tout les sens répondent à tant de sollicitudes rarement réunies : l´harmonie du site, le bruit de l´eau et du vent, l´odeur des herbes sauvages, des pins et des mousses, le toucher de la roche calcaire.

C´est dans la partie des « Gorges » que se trouvent les plus belles randonnées que l´on puisse effectuer dans ces lieux magiques :

  • le sentier Martel 84 départ pour le sentier de Martel
  • le sentier de l´Imbut
  • le belvédère de Rancoumas par le pont de Tusset
  • le sentier du Bastidon 
( 31 janvier, 2015 )

Le vautour fauve …

220

Durant mes randonnées les plus hautes, j’ai pu observer les vautours. Ce planeur remarquable utilise la force des vents, mais il met surtout à profit les courants descendants, occupant un périmètre qui varie de 10 à 30 kilomètres autour de son habitat. Sa ration quotidienne avoisine les 400 grammes, et sa constitution lui permet de faire face à de longues disettes.
 105 ...se poser à 20 m de nous
 
Le vautour fauve (Gyps fulvus), grand rapace pouvant atteindre 2,65 m d’envergure, se rencontre dans les montagnes d’Europe méridionale et d’Afrique du Nord, ainsi que dans l’Himalaya. Les couples se forment généralement pour la vie et nidifient sur les falaises escarpées. En France, on le trouve dans les Pyrénées et dans les Causses, où il a bénéficié de programmes de réintroduction. En effet, ce rapace a naguère été victime de la chasse et de persécutions car il était réputé s’attaquer aux moutons, c’est en réalité un charognard. Il a également souffert du largage dans la nature de morceaux de viande empoisonnés à destination des renards. En Italie, où il avait totalement disparu, il a également fait l’objet de divers programmes de réintroduction, à partir d’individus prélevés dans la population espagnole, assez importante.
172 Nos Vautours
( 31 janvier, 2015 )

Le sentier de Martel …

84 départ pour le sentier de Martel

 

Il n’était pas d’usage d’explorer les gorges du Verdon. On le passait sur de rares ponts et gués de fortune. Un ingénieur de la marine descend le segment Carajuan, confluent du Bau en 1893. D’autres tentent l’aventure sans jamais dépasser le pas de l’Imbut. 

Le  sentier de Martel ... dans Alpes de Haute Provence
 
Ce sentier, aménagé en 1928 par le Touring-Club de France porte le nom de « Sentier Martel » du nom du spéléologue Français Edouard-Alfred Martel, chargé par la Compagnie Electrique du Sud Est de faire des relevés hydrogéologiques précis sur le Verdon, en vue de l´aménagement futur de ce dernier.Le sentier Martel suit sur près de 14 km le Verdon par la rive droite depuis le Point Sublime jusqu´au Chalet de la Maline. Le parcours peut se faire dans les deux sens mais il est préférable de partir du chalet La Maline . Il faut prévoir deux véhicules, toutefois il existe pendant la période touristique un service de taxis et navettes.  dans Alpes de Haute Provence
Il faut compter 7 à 8 heures de marche. Après 2 heures, on atteint la Brèche Imbert avec ses escaliers métalliques (252 marches) pour descendre les 100 mètres de dénivelé. Continuer pour arriver aux tunnels, juste avant la sortie.

Les chiens et les VTT sont interdits sur le sentier. 
Prévoir de bonnes chaussures de marche , 2 litres d´eau par personne,  peu de nourriture, une lampe de poche pour les tunnels .
Amis de la nature, si vous pique-niquez dans les gorges, ne laissez rien derrière vous !

Le Sentier Martel GR4 Grande Randonnée n°4 est balisé en blanc et rouge.

Quelles que soient les montées d’eau du Verdon, le sentier est hors d’eau et libre en toute saison, sans obligation de guide. Il est fortement déconseillé de traverser le lit du Verdon en raison des lâchers EDF.

En période d’été, une NAVETTE Gorges du Verdon est mise en place Juillet & Août (consulter les horaires auprès de l’Office de Tourisme de Castellane), le reste de l’année des taxis vous permettront de rejoindre votre véhicule.

 

12345...7
Page Suivante »
|